La moitié d’entre nous auront besoin de développer de nouvelles compétences d’ici à 2025, à mesure que l’adoption des nouvelles technologies augmentera.

En effet, selon le rapport Future of Jobs du World Economic Forum, pour les personnes qui évolueront sur le même poste, 40% de leurs compétences de base changeront d’ici à 2025.

(Listing complet des 10 soft skills à la fin de l'article)


La pensée critique et la résolution de problèmes figurent en tête de liste des compétences qui, selon les employeurs, prendront de l’importance au cours des prochaines années.

En top 2 apparaît une nouvelle compétence : l’apprentissage actif (active learning & learning strategies). Dans notre écosystème où la technologie va tellement vite, l’apprentissage actif et l’amélioration continue sont très importants.

L'entreprise Gitlab, par exemple, encourage fortement ses salariés à prendre du temps de travail pour se former, que ce soit en interne ou externe, via les formations en ligne. Il est mis à disposition des salariés un certain nombre de formations internes comme les Live learning sessions, Ask Me anything, Custom learning content, ainsi qu’une plateforme de formation collaborative (ou les salariés peuvent eux-mêmes créer du contenu).

Gitlab encourage aussi à la formation externe, en sélectionnant les meilleurs contenus de formation, répertoriés dans leur Gitlab Handbook.

Selon Coursera, le temps nécessaire pour commencer à acquérir les nouvelles compétences les plus demandées dans les emplois de demain est de :
👉 1 à 2 mois sur les sujet de people & culture, content writing , sales & marketing skills,
👉 2 à 3 mois concernant les sujets de Product Development, Data & AI skills,
👉 4 à 5 mois concernant les sujets de cloud computing & engineering skills.

Une autre manière très pragmatique d’être dans l’amélioration continue et qui est utilisée dans des entreprises comme Gitlab ou Netflix est la culture du feedback. Gitlab a d'ailleurs documenté dans son handbook comment faire des feedbacks et comment bien le faire , car cela peut affecter les gens. Voici leurs préconisations.
👉 Donner du feedback en temps réel :

  • Feedback positif devant tout le monde
  • Feedback négatif en 1/1

👉 Utiliser les feedbacks via un outil en ligne 360 reviews lors des évaluations annuelles, lors de la mise en place d’un plan de développement de carrière.

Concernant Netflix, je vous invite à lire cet article : " Le feedback chez Netflix : la méthode des 4A "

En top 6 des softskills du classement vient le leadership & le social influence (personal branding).

Enfin, la résilience, la tolérance au stress et la souplesse font leur apparition.

Je suis alignée sur ce classement. Auquel j'ajouterais 3 softskills  :

🌺 Le sens du collectif, une donnée essentielle
Le monde d’aujourd’hui est celui de l’intelligence collective. Les équipes de développement informatique ont ouvert la voie, avec l’open source. Comme le dit l’adage : “ Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. "

La collaboration est essentielle.

🌺 Une communication claire et efficace, back to basics.
La communication est un challenge dans toutes les entreprises, et cela est accentuée par le remote. Par exemple, chez Gitlab, le multi-modal communication  a été mis en place dans les équipes Engineering : pour qu'un message passe, il est nécessaire de le répéter 3 fois en utilisant différents canaux (email, post, video, live, etc.).

🌺 Enfin, le goût de l’effort, un fondamental.

Dans tout métier, sans la quantité de travail nécessaire, on n’obtiendra pas de résultats exceptionnels.

Lire aussi sur le sujet du recrutement :

Evaluer les compétences techniques d’un profil IT à l’embauche avec la rolls des tests
Nos conseils pour évaluer les compétences techniques d’un profil IT à l’embauche en se basant sur le savoir-faire et le savoir-être, de manière non discriminatoire.
Share this post