Les grandes entreprises et administrations françaises se transforment, deviennent plus flexibles et innovantes pour répondre aux nouvelles attentes des clients et aux futurs défis du marché. On peut citer par exemple la loi Pacte qui exhorte les administrations publiques à trouver des solutions pour simplifier la vie des entreprises. Il devient donc nécessaire de s’équiper d’une plateforme digitale flexible et ouverte.

Les technologies numériques donnent aux entreprises la possibilité de remodeler leur relation avec le consommateur final. Mais elles ne veulent pas seulement améliorer leur compréhension de leurs utilisateurs. Elles cherchent aussi à renforcer l'engagement avec eux, en passant d'une culture du "produit" seule, qui se termine généralement au point de vente, à une culture du "produit & service", qui maintient l'entreprise engagée et axée sur la valeur du client à long terme. C’est exactement à cela que répondent les plateformes digitales des entreprises.

Voici les 3 clefs pour les concevoir :

1. Etablir sa “Stratégie Plateforme”

Tout d'abord, les organisations procèdent à une analyse stratégique pour déterminer la portée et la valeur potentielle de leur plateforme digitale. La question qu’on peut communément se poser est la suivante : enrichit-elle les offres de services actuelles et/ou complète-t-elle leurs activités traditionnelles ?

La conception de sa stratégie plateforme englobe également les produits et services que les entreprises veulent/doivent offrir à leurs clients en exploitant les capacités de leur écosystème (fournisseurs, clients, fournisseurs, partenaires, etc.). Une entreprise peut mettre en œuvre plusieurs stratégies de plateformes, selon différents contextes, et les combiner si nécessaire.

2. La Data, essentielle à la plateforme

Deuxièmement, la plateforme doit être axée sur les données et avoir accès à des données complètes, chaudes, cohérentes et pertinentes. L'écosystème de la plateforme doit disposer des données nécessaires pour organiser des cycles de rétroaction rapides, tester la dynamique de croissance ou générer un nouveau modèle d'affaires. La plateforme est vue comme une source d’innovation.

La plateforme elle-même doit fournir une qualité de service irréprochable et doit être dans une démarche d’amélioration continue, et cela tout en devenant un support de données de confiance. La simplicité de l'interface utilisateur est la clé : toute la complexité doit être gérée par la plateforme.

3. La culture et les talents moteurs de la plateforme

Enfin, pour les entreprises, tirer le meilleur parti d'une plateforme digitale nécessite de disposer en interne de talents pour la mettre en musique avec les partenaires de l'écosystème, de manière intelligente, durable et efficace. Pour cela, le maître mot est “Culture”. Étant donné l'importance des données dans les modèles d'entreprise, tous les membres de l'équipe doivent adopter une attitude "Technologie et Données" comme vecteur de valeur. Toutes les entités de l'entreprise doivent être responsables de la production et de la valorisation des données, d’où l’importance d’une gouvernance de données solide.

Sur le même thème :

La plateforme Digitale est au centre des SI Modernes

Share this post