Le concept de plateforme est né, entre autres, de l’idée que pour soutenir le besoin d’ouverture et d’agilité des SI en le rendant modulaire à souhait.

Lorsque la plupart des gens parlent de plateformes, ils parlent en réalité de la couche supérieure, la plateforme de services. C'est la couche qui apporte la valeur la plus visible aux utilisateurs, sous la forme de nouveaux produits et services. Cependant, les autres couches sont tout aussi importantes. La couche de la plateforme Digitale permet à un large éventail de développeurs de contribuer à la plateforme de services et d'étendre ses capacités. La plateforme IT de base est ce qui permet à Amazon d'évoluer à une vitesse étonnante et de fournir de nouvelles capacités sans être contraint par les limites traditionnelles de la technologie.

Il est important de comprendre les différents types de plateformes et la façon dont elles fonctionnent ensemble, car cela fournit un cadre pour comprendre les différents types d'innovation qui peuvent être réalisés et les différents types de valeur qui peuvent être fournis.

Pour créer une plateforme, il est important d'avoir une vision commune de la manière dont elle sera utilisée et de ce qu'elle permettra. Cela peut se faire par le biais d'un partenariat ou d'une collaboration entre différentes organisations, ou au sein d'une seule organisation. Une plateforme doit également avoir une proposition de valeur claire pour ses utilisateurs, qui doit être suffisamment convaincante pour susciter l'adoption. La plateforme devient ainsi un produit.

Une fois qu'une plateforme est établie, elle devient un outil puissant pour favoriser l'innovation. En effet, elle permet aux utilisateurs d'accéder facilement aux services et aux données dont ils ont besoin, sans avoir à passer par une autorité centrale. Cette décentralisation de l'innovation peut conduire à une prolifération de nouvelles idées et applications, ce qui peut être très bénéfique pour une organisation.

Share this post