Un système d'information est un système qui stocke, traite et récupère des informations. Il peut être aussi simple qu'un système de stockage ou aussi complexe qu'un réseau composé de centaines de logiciels, de solutions SaaS et d'infrastructures de données. Il peut être centralisé ou réparti sur toute la planète. Il peut être composé d'infrastructures privées ou d'infrastructures cloud, voire d'un mix des deux.

Ce système sera considéré comme moderne si sa construction le rend compatible avec le futur.

C'est alors un système qui peut être facilement mis à jour et amélioré à mesure que de nouveaux besoins ou de nouvelles technologies apparaissent.

C'est pourquoi il est important de tenir compte de la compatibilité avec l'avenir lors de la sélection des composantes d'un système d'information. Ceci afin d'éviter que le système ne devienne obsolète et inefficace.

Un système compatible avec l'avenir permettra aux entreprises de rester efficaces et d'économiser de l'argent. Elles seront plus adaptables, plus réactives.

4 missions : produire, stocker, collaborer et décider

Un système d'information moderne :

  • aide les organisations à stocker plus efficacement les informations et à y accéder plus facilement. Il simplifie la recherche et l'utilisation des informations.
  • améliore la collaboration au sein d'une organisation. En rendant les informations plus accessibles et faciles à partager, il aide à travailler ensemble plus efficacement.
  • augmente l'efficacité d'une organisation. En automatisant les tâches et en facilitant l'accès aux informations, il fait gagner du temps et améliore la productivité.
  • aide à la prise de décision. En donnant accès aux données et aux analyses, il donne aux décideurs les informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions plus éclairées.

3 types de ressources

Pour fonctionner, un système d'information à besoin de 3 types de ressources : de la puissance de calcul, de la puissance de stockage et de la puissance de communication.

La puissance de calcul ​​fait référence à la capacité de provisionner et d'utiliser des ressources informatiques virtualisées. Cela inclut la possibilité de créer et d'utiliser des machines virtuelles (VM), ainsi que la possibilité de gérer et de faire évoluer ces VM selon les besoins.

La puissance de stockage peut prendre différentes formes : stockage de fichiers ou de données, d'information structurées ou d'informations non structurées, sous forme de graphe ou de séries temporelles, de gros volumes ou de petits volumes... A chaque besoin va correspondre une solution de stockage efficace.

La puissance de communication permet aux différents composants du SI de communiquer de manière plus ou moins rapide, plus ou moins fiables, plus ou moins sécurisées. Ces moyens de communications peuvent être synchrones ou asynchrones.

Pour adresser ces trois types de puissances, le SI moderne s'appuie principalement sur les acteurs du cloud computing (GCP, AWS, Azure, OVH, Scaleway...).

Share this post